Comment faire pour avoir un beau gazon ?

Publié le : 23 août 20214 mins de lecture

Les jardins qui intéressent les jardiniers amateurs sont les pelouses. Parce qu’au fil du temps, de nombreuses surfaces deviennent de plus en plus insidieuses et sont imprégnées de mauvaises herbes ou de mousse. Il n’est pas si difficile d’aménager et de préserver une pelouse bien entretenue. Comment y réussir ?

Une bonne préparation au sol est l’alpha et l’oméga

De nombreux propriétaires fonciers sous-estiment, lors de l’installation d’une nouvelle pelouse, l’importance d’une préparation approfondie du sol. Un sol très argileux et lourd doit absolument être amélioré aussi avant de semer la pelouse. Au moins, les 10 à 15 centimètres doivent être suffisamment lâches pour que la pelouse puisse bien s’enraciner. Sinon les sols humides sont inévitablement infestés de mousse et les secs créent peu à peu des failles dans lesquelles les mauvaises herbes se propagent. Après l’enlèvement de l’ancienne cicatrice d’herbe, appliquez d’abord une couche de sable grossier. Selon la nature du sol, elle peut avoir entre cinq et dix centimètres d’épaisseur. Insérez le sable, puis mettez-le dans le plancher avec une pioche de moteur.

Utiliser de vraies semences de marque

Si vous voulez avoir une nouvelle pelouse, n’utilisez que des semences de marque. Si votre pelouse ne veut pas se fermer malgré les meilleurs soins, c’est peut-être la faute du zoo berlinois. En effet, sous le nom apparent de marque, les quincailleries et les centres de jardinage proposent généralement des mélanges de pelouses bon marché à partir des herbes fourragères. Comme les herbes n’ont pas été cultivées spécialement pour les pelouses, mais surtout sur des rendements élevés, elles sont très puissantes et ne forment pas une cicatrice dense. Il est donc fortement recommandé de dépenser un peu plus d’argent. D’ailleurs, le renouvellement d’une pelouse existante avec des semences de qualité est encore possible sans creuser. Vous n’avez qu’à tondre l’ancienne pelouse très brièvement, à verticaliser soigneusement avec des couteaux profondément ajustés, puis à semer les nouvelles graines de pelouse sur l’ensemble du territoire.                     

Tondre la pelouse au moins une fois par semaine

De nombreuses pelouses semblent mal entretenues, principalement parce qu’elles sont tondues trop rarement. La coupe régulière maintient les herbes compactes et assure un bon soufflage. Les plantes forment plus de contreforts et donc une cicatrice d’herbe plus dense, si on les coupe souvent. Les experts en pelouse recommandent donc de tondre la pelouse au moins une fois par semaine du début du printemps au mois de novembre. En mai et juin, les deux mois où la croissance est la plus forte, deux coupes par semaine sont utiles. En effet, à chaque coupe, il ne faut pas enlever plus d’un tiers de la masse des feuilles afin de ne pas affaiblir inutilement les herbes.

Plan du site